Le Dien Chan est une technique de réflexologie vietnamienne créée par le professeur Bùi Quôc Châu de Hô Chí Minh Ville (Saigon) au Vietnam. Cela consiste à stimuler certaines parties du visage, sans aiguille, avec des outils aux effets relaxants ou tonifiants, afin de rééquilibrer la zone ou l'organe affecté. Il s'agit de la méthode originale de réflexologie faciale connue sous le nom vietnamien de Diện Chẩn – Điều Khiển Liệu Pháp.
Ces zones et points de réflexion situés sur le visage, nous permettent de mobiliser les processus naturels d'auto-régulation. Le Dien Chan est une technique thérapeutique simple qui est pratiquée en sessions de courtes durées pendant lesquelles on atteint, de façon quasi immédiate, un soulagement des douleurs aigües.
Le Dien Chan a un large champ d'application et produit d'excellents résultats dans le traitement de problèmes neurologiques, de peau, du système digestif, circulatoire, de troubles urologiques, rhumatologiques, et dans ceux liés au métabolisme et au système reproducteur. On obtient aussi d'excellents effets dans le traitement de pathologies musculaires et articulaires, ainsi que des torticolis, crampes, lumbago ou sciatique. Cette méthode soulage efficacement les maux de tête, l'insomnie et la dépression nerveuse.

À première vue il y a trop de points, trop de schémas, trop d'outils!

L'inventeur de la méthode, le Prf. Bùi Quôc Châu, décrit le Dien Chan comme une technique thérapeutique cybernétique parce qu'il compare chaque point de la carte aux interrupteurs d'un tableau de bord.

Attention, bien que nous ne soyons pas des ordinateurs —nous ne sommes pas heureusement si simples—, la multiréflexologie nous offre effectivement une multitude de moyens naturels de traitement. Nous stimulons des zones et des points précis du visage pour enclencher notre processus d'auto-régulation. La proximité du visage avec le cerveau offre des réponses et des résultats très rapides.

Le Dien Chan est complexe mais pas compliqué!

Grâce aux programmes progressifs d'enseignement et la grande expérience de notre équipe, nous enseignons depuis 2002 tout celui qui s'est découvert jusqu'aujourd'hui. Nous n'avons pas d'autorité pour simplifier une si jeune méthode (découverte en 1980) et nous voulons que puissiez poursuivre les recherches sans avoir à réinventer des choses déjà découvertes.

Premiers pas en Dien Chan

Les outils du Dien Chan

Les outils du Dien Chan offrent la possibilité de s’auto-traiter, de réactiver la microcirculation et rééquilibrer les zones réflexologiques grâce à leurs effets dispersants, rafraîchissants, hydratants (yin) et leurs facultés de canaliser, tonifier, chauffer, sécher (yang). De haute qualité et fabriqués artisanalement de façon durable, il permettent des résultats rapides et complémentaires tant aux professionnels de la santé qu'à ceux de l'esthétique naturelle.
La corne naturelle est récupérée sur des animaux ayant travaillé en agriculture. Aucun animal n'a souffert ni n'est élevé pour sa corne.

Comment les utiliser

Chaque outil offre de nombreuses possibilités de soins en se basant sur leurs effets rééquilibrants. Plus de détails sur chaque outil sont disponibles en cliquant sur sa photographie dans le catalogue de vente.

 

Effets yin

Les outils proportionnant des effets dispersants, rafraichissants et rehydratants sont considérés yin. Ils sont soit en cuivre soit en acier inoxydable.

En Chan'beauté, nous utilisons les outils de Dien Chan yin pour irriguer, hydrater et drainer. Ils sont très efficaces quand nous souhaitons soin impliquant le froid.

 

Effets yang

Les outils ayant des effets stimulants, réchauffants, canalisants et sécants sont considérés yang. Ils sont munis de boule dentées ou de picots qui n'abiment pas la peau. Les détecteurs ainsi que les "brosse" sont aussi considérées yang alors que les rateaux permettent des effets yin extrèmement relaxants.

En Chan'beauté nous utilisons les outils yang pour répartir les liquides corporels et tonifier. Ils nous permettent un effet "chaud" complémentaire de celui obtenu avec les outils yin.

 

Outils yin & yang

Les outils proposant deux terminaisons complémentaires sont très pratiques en consultation et aussi pour les avoir sur soi en permanence. Ils nous permettent d'obtenir de très bon résultats en combinant leurs effets selon le soin.

Pour une classification par effet yin-yang et une utilisation faciale ou corporelle veuillez consulter la page outils.dienchan.club.

Le détecteur constitue l'unique moyen infaillible pour trouver les points douloureux minutieusement. Les coordonnées des points sont très précises et un déphasage de l'ordre du millimètre est toujours possible. Nous recommandons au débutant de commencer avec l'étude des schémas de réflexion qui décrivent les zones que nous pouvons stimuler avec outils multireflex plus facile à utiliser.

Pour s'auto-traiter il est nécessaire de se placer devant un miroir si nous souhaitons utiliser le détecteur. Cependant si nous avons besoin d'appliquer une formule de points·bqc et avons peu d'expérience, nous vous recommandons d'utiliser le petit marteau. Une excellente manière d'appliquer un protocole de Dien Chan consiste à utiliser le petit marteau en regardant une bonne série-télé par exemple.

Les schémas

La multiplicité des schémas de réflexion semble compliquée, car souvent ils se superposent, mais ils s’articulent et se complémentes entre eux. Les schémas de réflexion constituent la base sur laquelle s’appuient les théories particulières au Dien Chan.

Les schémas de réflexion ont été dessinés par le professeur Bùi Quốc Châu en 1984 pour représenter le corps humain projeté sur le visage. Cependant, ils sont aussi basé sur des concepts symboliques et esthétiques. Par exemple, le schéma du Tai-Qi divise le visage en suivant une courbe qui rappelle le symbole du yin et du yang.
En réalité, le visage est divisé en deux parties par la ligne droite médiane verticale qui passe sur le nez. De la même façon, le schéma des extrémités sur le visage représente le corps yang avec un homme rouge sur le ventre et le corps yin comme une femme bleue sur le dos. Nous ne devons pas tenir compte du sexe pour nos traitements.
En ce qui concerne le schéma de réflexion du corps de profil que nous appelons «Rodin», le personnage bleu n’est pas nécessairement une représentation yin du corps.
Dans l’histoire de la médecine mondiale il existe déjà un grand nombre de thérapies qui s’appuient sur le principe de projection et qui ressemblent à première vue au Dien Chan. Bien que l’on se base aussi sur le principe de réflexologie, le Dien Chan a un caractère multi-directionnel, alors que les projections classiques n’ont qu’une dimention unique sur une surface plane.

Pour utiliser correctement les outils multireflex nous cherchons les points ou les zones les plus sensibles sur le schéma de réflexion choisi.
L’étude approfondie des schémas de réflexion nous permet ensuite de comprendre et mémoriser les points fixes de la carte du Dien Chan.

L'application Faceasit contient toute l'information et une section dédiée à l'étude approfondie des schémas du Dien Chan. Elle nous permet de faire des relations entre les points des schémas et les schémas des points.
Avec la version Faceasit'clinic vous avez accès à toutes les fiches de tous les points·bqc du Dien Chan. Chaque formule de points vous offre la possibilité de cliquer sur chaque point afin de faire apparaître sa fiche détaillée. De plus toute les fiches de points·bqc ont été réorganisées afin d'éviter les redondances. Encore plus pratique, vous trouverez deux colonnes (Anatomie / Symptôme) qui vous permettrons de mieux comprendre le pourquoi de chaque point.
Pour découvrir ce nouveau concepte interactif n'hésitez pas à lire le manuel en français de l'application sur www.Faceasit.com

Utilisation du détecteur de points·bqc

Bien que nous ne pourrons pas nous substituer ici aux explications du formateur d'un cours presentiel, nous essaierons de donner quelques conseils.
Placer le détecteur perpendiculairement à la surface de la peau en le tenant avec flexibilité et exercer une pression moyenne en glissant lentement le détecteur vers un point douloureux; avec l'aide du patient, en observant ses/vos grimaces.

Il s'agit de chercher les points les plus sensibles dans la zone réflexe que nous voulons stimuler. Stimuler le point environ 20 secondes. La douleur provoquée par le point doit être supportable.

Quand le point est détecté maintenir le détecteur perpendiculairement à la surface de la peau et exercer une pression modérée pour que le patient identifie de façon claire les points douloureux. Ces points sont très importants pour diagnostiquer et traiter différents troubles.

Parfois la douleur peut provoquer une larme. Veiller que ce ne soit pas la pression du détecteur sur l'épiderme qui provoque la douleur. Quand on croit avoir trouvé un point douloureux, éloigner le détecteur et revenir au point pour vérifier le diagnostic grâce à la collaboration consciente ou involontaire du patient (mots, grimaces, mouvements réflexes...).

En plus des points et les zones réflexes qui figurent dans les 28 schémas, nous pouvons raisonner en fonction des théories du Dien Chan pour trouver d'autres points et d'autres zones réflexes. Durant le cours, le professeur donne des exemples typiques et pratiques. Il enseigne comment utiliser l'imagination et l'observation pour déduire d'autres relations réflexologiques avec d'autres organes. Ces relations sont beaucoup plus nombreuses qu'il ne paraît.

Entretien des outils multireflex

Après chaque utilisation, on recommande de laver les outils multireflex avec une eau savonneuse pour éviter la contagion de maladies de la peau.

Pour maintenir les outils propres, pour les brosser avec eau et savon ou avec une solution d'alcool doux. Les outils en laiton (dénommées "cuivre yin") ils peuvent perdre leurs éclat avec le temps. Les submerger quelques heures dans une dilution d'eau et de bicarbonate de soude. Ensuite, brosser avec des gouttes de citron frais pour récupérer la couleur et l'éclat naturel.

La corne utilisée pour la fabrication des outils est naturelle; attention avec les fortes solutions d'alcool et de liquides trop chauds. L'utilisation de l'eau tiède savonneuse, est en général suffisante. Nous déconseillons l'usage d'appareils de désinfection. La chaleur produite peut déformer et abîmer vos outils.

Utilisation du moxa en Dien Chan

Les bâtons de moxa utilisés en Dien Chan sont réservés aux experts et permettent aussi de très bons résultats. La chaleur agit comme une aiguille d'acupuncture dans le point vivant et atteint la zone réflexe plus profondément. Le moxa multireflex atteint les 700ºC grâce à sa très haute densité. Son odeur est agréable et sa cendre ne tombe pas.

Tenir le moxa entre le pouce et l'index; l'auriculaire procure un appui sur la peau du patient et établit la distance parfaite de presque 2 cm.
Déplacer le moxa très lentement en faisant attention aux réactions du patient, puisque certains points lui causeront une sensation de brûlure plus vive que d'autres.

Quand le patient se manifeste, éloigner rapidement le moxa de quelques centimètres durant quelques secondes, tout de suite renouveler l'action au même endroit deux fois de plus.
Remarquer que dans les pays au climat tempéré, les personnes sont plus sensibles à la chaleur. Il faudra en tenir compte. L'action de chauffer est particulièrement recommandée pour traiter les troubles causées par le froid comme la grippe, les rhumatismes, l'inflammation de la zone ORL, comme la sinusite, des engourdissements, des hématomes...
Le moxa ne s'emploiera pas plus d'une seule fois par jour, car les abus peuvent causer des brûlures.

 

 

Publications

Le livre
Nous avons rédigé l'ABC du Dien Chan publié aux éditions Grancher - Paris et avons offert tous les droits d'auteur au Pr. Bùi Quôc Châu. Nous l'avions déjà écris en castillan et traduit à l'italien car c'est notre support de cours. Il contient toute l'information connue jusqu'aujourd'hui, les différents schémas de réflexologie faciale et la carte de points fixes complète. Sans simplification ni adaptation. Ce manuel contient l'explication des points fixes du visage et plus de 70 diagrammes de soins.

Nous avons aussi publié en 2013 la version anglaise et espagnole interactive pour iPad. Nous en avons profiter pour améliorer entre autres les illustrations et cartes. Même si vous ne lisez pas bien l'anglais vous pouvez obtenir une version gratuite depuis livres.dienchan.org

 

Le MiniBook
Très pratique pour avoir à portée de main tous les schémas de réflexion du Dien Chan avec leurs points essentiels. Le MiniBook des schémas est publié en couleurs au format de 11x11cm. Le MiniBook permet aussi de montrer au patient ce que nous sommes en train de faire et illustrer nos conseils.
Les professionnels de la santé et de l'esthétique naturelle (Chan'beauté) l'utilise en cabinet.

 

L'application FACEASiT
Une excelente façon de commencer votre initiation en Dien Chan est de télécharger gratuitement FACEASiT'reflex, l'incroyable application qui calcule en temps réel les protocoles de soins. Comme en consultation, il suffit de localiser le trouble sur l'anatomie puis de choisir le symptôme le plus adapté. FACEASiT vous propose alors une carte réflexe et des conseils.
L'idéal, pour mieux comprendre le concept est de visionner les vidéos depuis www.Faceasit.com. D'autres versions permettent de comprendre les relations entre les schémas du Dien Chan et les points fixes du visage. Ensuite vous avez aussi la possibilité de modifier les formules et créer de fiches personnalisées pour le suivi des patients.

Si un outils n'apparait pas dans ce catalogue cela signifi qu'il n'est pas disponible en ce moment. Nous actualisons notre stock en permanence et avertissons des nouveautés. Chaque fiche d'outil vous donne accès à plus de renseignements sur son utilisation. Le numéro de l'outil suivi de .multireflex.com vous donne accès direct à sa fiche.