El Pr Bùi Quôc Châu - retrato por Patryck Aguilar

Origines de la méthode

Né à Vinh Long le 3 avril 1942, le Pr. Búi Quốc Châu travaillait en tant qu'acupuncteur dans le Centre de Traitements de la Toxicomanie Binh Trieu de Saigon en 1977. Il profita du grand nombre de patients pour valider ses théories et établir dés 1980 la carte des points fixes du visage. En prenant compte des premiers résultats occidentaux en réflexologie, dont l'iridologie, la réflexologie endonasale et l'auriculothérapie, il réussit à établir les bases d'une discipline thérapeutique.
Il met au point les principaux schémas de réflexion sur le visage et plus tard, sur l'ensemble du corps.
À partir de 1986, il abandonne définitivement l'utilisation d'aiguilles d'acupuncture et les remplace par des instruments strictement épidermiques, spécifiques au Dien Chan. Il conçoit ses outils en se basant sur les effets yin et yang qu'ils proportionnent. Vers la fin des années 80, comme résultat d'une série de séminaires qu'il donna à la Havane, tout le réseau de Santé Publique Cubain adopte officiellement le Dien Chan.

Aujourd'hui, le Pr. Châu continu ses recherches dans sa clinique de Hô Chí Minh Ville (Saigon), le Việt Y Ðạo Center avec l'aide de ses élèves thérapeutes qui sont installés aussi bien au nord qu'au sud du Vietnam.
Ses 3 fils Bùi Minh Tâm, Bùi Minh Trí et Bùi Minh Luan poursuivent son activité carritative en traitant les gens les plus défavorisés.
Après 30 ans de perfectionnement et d'expérience, le Pr. Bùi Quốc Châu et ses élèves, (près de 150.000 entre le Vietnam les autres pays), ont organisés des séminaires, donnés des conférences et soignés des malades dans plus de 20 pays. Le Pr. Bùi Quốc Châu est aussi l'auteur de nombreuses publications dans des revues spécialisées (aussi bien au Vietnam qu'à l'étranger); il a participé à de divers congrès internationaux d'acupuncture, de médecine alternative et de naturopathie.

El mapa de puntos de la Facioterapia

Le Dien Chan et la réflexologie

Comme pour la réflexologie plantaire où le corps humain se projette sur les pieds, le Dien Chan offre des projections sur le visage.
À la différence des autres techniques réflexologiques, le Dien Chan possède plus de 30 projections que nous appelons schémas de réflexion. Associés entre eux, ils définissent la multiréflexologie. De plus, le Dien Chan offre la carte des points fixes découverts par le Pr Châu, afin d'approfondir les traitements et d'atteindre plus précisément le dysfonctionnement causal.
En nous offrant une multitude de possibilités de soins sans avoir à changer de technique thérapeutique, le Dien Chan permet des résultats rapides et durables.

Le Dien Chan est complexe
mais pas compliqué

Le dialogue permanent avec le patient, l'observation minutieuse du visage, la combinaison des techniques de stimulation en se basant sur les schémas de réflexion, ainsi que l'utilisation des outils du Dien Chan, en font une technique créative et dynamique.

Le Dien Chan est une technique thérapeutique accessible. Avec peu d'expérience nous pouvons soulager de nombreux maux comme le mal de tête, de dos, réguler le transit intestinal, les jambes lourdes, etc...
Mais, c'est en étudiant et en pratiquant que nous arrivons à des résultats plus durables et profonds. Comme le dit souvent le Pr Châu, «tu te feras beaucoup d'amis grâce au Dien Chan!». En effet le Dien Chan est un bon outil de réseau social pour celui qui traite son entourage. Notre «détecteur» et nos «roulettes» deviennent d'excellents vecteurs pour toucher le visage de nos proches sans envahir leur espace vital; une expérience très enrichissante et agréable.
Le Dien Chan permet d'exprimer notre altruisme, moteur de bonheur. C'est en enseignant de simples gestes de stimulation, que nous aidons notre prochain à ne pas être passif face à son problème.

Le thérapeute à tout intérêt à utiliser le Dien Chan pour optimiser les effets de sa séance. En enseignant au patient certains gestes d'auto-régulation, cela lui permettra d'obtenir de meilleurs résultats lors de la prochaine visite.
Pour être créatif en Dien Chan il faut tout d'abord contrôler la théorie, les outils et les techniques de stimulation. Le Dien Chan peut commencer par être une recette pleine d'astuces et de conseils qui marchent, mais cela serait dommage de ne pas approfondir afin de l'intégrer dans notre quotidien tant professionnel que particulier.
Bon nombre de professionnels, du médecin au réflexologue en passant par l'acupuncteur, l'ostéopathe et le kinésithérapeute, ont intégré le Dien Chan dans leur consultation de différentes manières. Le Dien Chan ne remplace et ne dénigre aucune autre technique; au contraire, il complémente et dynamise le soin grâce à sa vision moderne, tridimensionnelle et holistique.

La force du Dien Chan

'Dien' signifie visage et superficie, 'Chan' signifie quelque chose de très nouveau pour la pensée thérapeutique occidentale:
diagnostic et traitement à la fois.
Une des forces du Dien Chan est de pouvoir questionner le patient tout en débutant le soin; diagnostic et traitement. Nous pouvons commencer presque immédiatement par un simple «t'as mal où?» qui nous indiquera la zone à traiter. Ce sera l'observation et le dialogue constant avec le patient qui orientera le soin.

Le soin doit s'abstraire de la notion de contrôle

Cet échange rythmé permet d'adapter les stimulations à chaque instant afin d'obtenir un résultat optimum. En effet, la stimulation moyenne dure moins d'une minute, le thérapeute se rend donc compte rapidement de l'évolution du traitement et l'adapte. Le patient se sent compris, ce qui le rend plus réceptif au soin.

Précis et global, grâce à ses nombreux schémas, points et outils multiréflexologiques, le Dien Chan nous permet d'aborder le patient dans sa globalité. Il est judicieux de commencer le traitement en passant une «roulette» sur la zone affectée si cela est possible.
Ce traitement local indique au cerveau la partie du corps concernée et en active la micro-circulation sanguine. Cela permet d'optimiser les stimulations faciales réalisées en suivant.

Penser global et agir local

En stimulant ainsi notre mécanisme naturel d'auto-régulation nous renforçons la circulation énergétique (celle du Qi). Pour cette raison, le Dien Chan agit également face aux maladies chroniques. Il est scientifiquement reconnu que le corps dispose de beaucoup de stratégies pour se soigner par lui même et qu'en utilisant des techniques non invasives, nous aidons ces mécanismes à réagir. Pour cette raison, nous sentons une chaleur grâce aux stimulations d'un outils yang ou plutôt une humidité fraîche avec un outils aux effets yin. En expliquant et s'impliquant dans le traitement, le thérapeute en Dien Chan réussira à fuir les idées reçues et à adapter ses soins afin obtenir des résultats rapides et surprenants.


 

Curriculum du Professeur Bùi Quốc Châu

Études
1965 - 1980    Recherches sur la médecine traditionnelle et l’acupuncture.
Reçoit les Enseignements de Lê van Kê, Khuong duy Dam, Tran dac Thuong.
1965 - 1969    Études universitaires de droit, lettres et philosophie.

Expérience professionnelle au Vietnam
1977 - 1983    Spécialité en acupuncture au Centre de désintoxication de drogués à Binh Trieu, Thu Duc, H.C.M. Ville. 

Enseignement
1981-2009    Avec ses élèves collaborateurs vietnamiens et d’autres nationalités, il a formé plus de 15 000 spécialistes en Dien Chan au Vietnam et dans 35 pays. (Vietnam, France, Espagne, Hongrie, Allemagne, Italie, Tchécoslovaquie, Suisse, Belgique, Hollande, Danemark, Norvège, Suède, Israël, États-Unis, Canada, Cuba, Argentine, Mexique, Russie, Pologne, Martinique, Chine, Laos, Thaïlande, Taïwan, Bahreïn, Sri Lanka, Japon, Ille de la Réunion, Australie, Angleterre, Nouvelle-Zélande, Togo, Inde, Cambodge).

Pratique médicale
1981- 2009    plus de quatre millions de malades ont été traités avec succès pour plusieurs troubles dans le “centre de Vinatherapie” à Hô Chí Minh ville et autres régions du Vietnam.
découvertes et inventions
1970     Le Yin-Yang Qi-gong, méthode respiratoire vietnamienne qui permet la régulation du Qi yang et du Qi yin et la résolution de nombreux troubles fonctionnels.
1979     Invention de la technique pour trouver des points réflexes dans le corps. 
1980     Découverte des schémas du Dien Chan et des premiers points de réflexion dont le point nº1 sur le nez et sur le visage. Mise au point de la technique du Dien Chan.
1983    Mise en place des 12 massages matinaux du Dien Chan
1983    Invention de la réflexologie vétérinaire, techniques pour soigner les animaux, comme les chevaux, les vaches, les chiens et les chats avec les schémas de réflexion du Dien Chan. 
1983-2009    Élaboration de plus de 88 modèles d’outils pour les traitements utilisant la technique du Dien Chan.
1984     Nutrition diététique vietnamienne. 
1985     Nouvelle technique de moxibustion.
1985     Nouvelle technique de désintoxication et guérison de drogués.
1986     Technique contraceptive par le Dien Chan.
1987     Éducation prénatale de futures mamans avec le Yin Yang Qi-Kung.
1987    Technique de développement des facultés mentales et de la capacité de mémorisation.
1988    Nouveaux développements du Dien Chan. 
1988-89    Schémas de réflexion sur tout le corps ; extension du Dien Chan en multiréflexologie.
1992     Gymnastique volontaire de méditation.
2006    Six zones réflexes qui correspondent au système lymphatique du corps sur le visage.
2007    Traitement des maladies psycho-somatiques par des techniques énergétiques du Dien Chan.
2008    Schémas de similitudes de forme.
2008    Le Tao de la diététique vietnamienne.

Expériences internationales
1988    La Havane, Cuba, 6 mois.
1990    Moscou, Russie, 2 mois.
1992    Paris, Varsovie, St. Gallaen (Suisse), 8 mois.
1998    Bahreïn.
Depuis 2001    Divers séminaires et cours de Dien Chan dans divers pays d’Europe (de 2-3 mois par an).
participation aux congrès
1988    ICMART 88, Prague.
1990    Congrès acupuncture, Rome (Italie).
1990    2º Congrès International d’Acupuncture à Paris (France).
1999    Congrès Peace of Mind sur le mont Abu (India) Organisé par l’Université de Brahma Kumaris.
1999    37º Congrès international pour une médecine du nouveau millénaire, Colombo (Sri-Lanka).
    Open International University for Complementary Medicines.
2000    38º Congrès de Médecine Alternative à Colombo (Sri-Lanka) 
2004    SITEM : VII Symposium International de Techniques de Massage, Barcelone.
2005    EXPO-MASAJE : Congrès international des techniques de massage, Madrid.

Titres internationaux
1988    Membre honorable de l’Association Acupuncture Vétérinaire de Cuba.
2000    Docteur de sciences (Honoris Causa) par The Open International University for Complementary Medicine (Colombo Sri Lanka).
2001    Docteur en médecine complémentaire, “Star of Asia” attribué aux esprits brillants dans le monde. (Colombo Sri Lanka).
2001    World Famous Doctor Beijing (Chine).
2003     Diplôme de Reconnaissance pour ses bonnes actions à la population mondiale (Centre Albert-Schweitzer-Haus, Allemagne).
revues vietnamiennes
Depuis 1980     Des centaines d’articles dans des journaux et des revues sur le Dien Chan et ses outils, sur la diététique vietnamienne et sur le Yin-Yang Qi-gong.

Revues internationales
1985    «A new acupuncture methode: face diagnostic and cybernetic therapy», dans “American Journal of acupuncture”, Vol. 13, n°4, 12/1985,USA.
1986    «Facio diagnosis and cyberneto therapy» dans “The Pacific journal of Oriental Medicine”, Vol.3, n°2, Automne 1986 USA.
1987    «Le Dien Cham ou la facio-réflexologie » , revue Médecines Naturelles numéro de septembre 1987.
1988    «Le visage», New Time en Russie nº50, décembre, traduit en 10 langues, distribué dans 114 pays.
1989    «La face cachée de la reflexologie», journal Le Lien, France, nº23.
1990    «Merveilleux succès du Pr Châu», TPYA n°201 (21148)-01/09/1990 – (Travail magazine, Russie).
1992    «Facytherapie et tradition vietnamienne», Revue française “Énergie Santé” n°19 – Automne1992.
1992    Revue “Thérapies naturelles” n°101, Oct. & Nov. 1992.
Les radios V.O.A., BBC, RFI ont parlé plusieurs fois du Dien Chan.
1992    «Yin-Yang Qi-Gong», “Énergie Santé”, Hiver 1992.
2002    Création du CLUBQC en Espagne et en France para Patryck Aguilar.
2004    Revue “Muy Saludable”, Ediprem ; Comunicación. (Espagne).
2005    Revue “Línea Saludable”, RBA Editeurs. (Espagne).
2006    Revue suisse “Recto Verseau”.

Ouvrages publiés
Diện Chẩn – Điều Khiển Liệu Pháp (Les fondements du Dien Chan 1984 (1ère édition 6000 expl.), 1986 (2ème édition 20000 expl.), 2003 (3ème édition 20000 expl.)
Hướng dẫn xoa mặt (Leçons de Dien Chan, massage facial pour le traitement des maladies courantes.), 1984, 2006.
Do hinh chua cac benh thong thuong theo phuong phap Dien Chan-Dieu Khien Lieu Phap (schéma pour traiter les maladies courantes avec le Dien Chan, thérapie cybernétique), 1986.
Sổ tay Facy (soins urgents et techniques contraceptives - Ed. bilingue anglo-vietnamien), 1986.
Ẩm thực dưỡng sinh, (Fondements de la nutrition diététique vietnamienne), 1986, 2006.
Âm Dương khí công (Yin-Yang Qi-gong, la méthode respiratoire vietnamienne), 1987, 1990, 2005.
Học Thầy Không Tày Học Bạn, (Apprendre aussi bien du maître que des collègues.) 1990.
Tuyển tập đồ hình (Schémas du Dien Chan) , 1990, 1992, 2004.
Bài giảng (Leçons sur le Dien Chan), 1993.
Ngũ thập đại huyệt (Les 50 grands points principaux), 1998.
Kinh nghiem dieu tri cua hoc vien 1+2 (Expérience de traitements des élèves Dien Chan pour les soins de pathologies courantes) 1999.
Cẩm nang 1 & 2 (Aide-mémoire 1& 2), 2000.
Chìa khóa vạn năng (Clef passe-partout), 2000.
Sách tổng hợp DC (Nha trang) (Résumé des traitements Dien Chan à Nha Trang), 2000.
Kinh nghiệm điều trị (Expériences de traitements des élèves de Dien Chan), 2000.
Sách tổng hợp DC (mới, 2 cuốn) (Nha Trang) (Nouvelles éditions du résumé de l’expérience Dien Chan à Nha Trang en 2 volumes), 2001.
Kỷ yếu (Récapitulatif de 20 ans de découvertes et pratiques du Dien Chan) 2000.
Mắt thấy tai nghe (Ce que les yeux voient et les oreilles entendent), 2002.
Kinh nghiệm điều trị Mắt - Nguyễn T Quốc Khánh (Hải Phòng) (Traitement des maladies des yeux), 2004.
Diện chẩn hợp tuyển 1, 2, 3 (Dien Chan vol I, II, III.), 2004, 2005, 2006.
Tổng kết nghiên cứu ứng dụng DC 2005 huyện Vũ Thư tỉnh Thái Bình (Résumé des traitements de Dien Chan en 2005 à Thai Binh), 2006.
Tổng kết nghiên cứu ứng dụng DC 2005 Phan Xuân Quyên Hà Nội (Résumé des traitements Dien Chan à Hanoi en 2005), 2006.
Chữa bệnh theo đồng ứng (Traiter selon la théorie de similitude de formes), 2008.