Le programme pédagogique

Les objectifs de la formation

L’EiMDC propose des formations didactiques et chronologiques qui vous assurent l’intégration de tous les principes, les concepts et les techniques de travail du Dien Chan.

Sans jamais simplifier ni édulcorer la méthode originale, elle s’articule en quatre modules: DienChan❜reflex, DienChan❜pro, DienChan❜clinic et DienChan❜master.
Elle peut être complétée par le module d’esthétique naturelle et bienêtre holistique: le Chan❜beauté.

Pour obtenir d’excellents résultats et devenir un bon thérapeute en Dien Chan, le formateur enseigne dès le premier module à se familiariser avec les schémas de réflexions.
Il est important d’être capable de les visualiser et savoir les projeter en trois dimensions sur n’importe quel visage. C’est la meilleure façon de pouvoir passer de l’un à l’autre pour s’adapter au patient.
De plus, durant le cours, le formateur décrit de nombreuses pathologies qui illustrent les traitements appris et observés.

La gymnastique mentale multiréflexologique est importante pour être capable de trouver rapidement une solution adaptée au trouble à traiter.

Les schémas de réflexion sont les premiers éléments à assimiler (DienChan❜reflex). Cet exercice de projections permet au débutant de mémoriser et de comprendre plus facilement la carte des points fixes du visage que nous étudions par la suite (DienChan❜pro).

L’élève doit acquérir de bonnes connaissances théoriques à l’aide des documents écrits et visuels, mais il ne doit pas négliger l’apport essentiel des pratiques. C’est grâce à l’observation du travail des thérapeutes et des formateurs en Dien Chan qui ont de l’expérience, qui combinent les techniques, les schémas et les outils multireflex, que s’ouvre l’esprit de l’élève qui se libère de certaines idées préconçues.

Depuis 1977, l’objectif premier du Pr Bùi Quôc Châu est d’offrir une méthode facile à appliquer afin d’aider le patient à devenir son propre thérapeute face à de nombreux troubles communs.
Néanmoins, le praticien en Dien Chan sera capable de consolider ses prises en charge à l’aide de formules de points·bqc (DienChan❜pro) et d’élaborer des traitements personnalisés (DienChan❜clinic et DienChan❜master).

L’expérience partagée avec le Pr Bùi Quôc Châu et de ses collaborateurs de Hanoï et du centre Việt Y Ðạo de Saigon nous a permis de créer des protocoles combinant les connaissances de médecine traditionnelle chinoise et de médecine occidentale (DienChan❜master).
Nous enseignons également les Chan❜formulæ qui nous accordent la conception de formules encore plus adaptées à notre patientèle.

Le Dien Chan et la beauté

L’observation des taches et autres imperfections disgracieuses du visage peuvent nous indiquer avec plus de précision l’origine du trouble. Il s’agit de savoir interpréter —grâce aux connaissances acquises durant les modules supérieurs— les signes extérieurs; nous parlerons de «diagnose faciale».

Nous ne pouvons inclure les techniques d’esthétique thérapeutique —le Chan❜beauté— dans le programme de cours de Dien Chan. Le cursus est suffisamment complet et nous ne voulons pas tomber dans le piège des «trucs et astuces» en tout genre, qui ne sont que des appâts commerciaux.
Notre département de recherche développe cette méthode d’esthétique naturelle et de bienêtre holistique depuis 2006. Nous souhaitons partager nos splendides avancées à travers nos formations.

Le Chan❜beauté est une technique sérieuse qui nécessite l’apprentissage des bases du Dien Chan (DienChan❜reflex minimum), pour en tirer le maximum de résultats probants.
Afin de dédier entièrement le cours à l’application de la réflexologie faciale à l’esthétique thérapeutique, le module de Chan❜beauté est donc proposé en agrégation du cursus complet.
+info sur www.ChanBeaute.fr

Philosophie du cours

Les 4 modules de Dien Chan doivent être suivis de façon chronologique. Attention, la tendance commerciale de certaines institutions dilue inutilement la formation en de multiples niveaux…

Chaque module de l’EiMDC dure ±14 heures (souvent en deux jours ou sur plusieurs jours si c’est en ligne) et l’élève reste totalement libre de décider à la fin de chacun, s’il souhaite —ou pas— poursuivre sa formation dans la foulée.
Quatre modules suffisent pour acquérir toutes les connaissances théoriques, les schémas et la carte de points·bqc ainsi que les techniques de stimulation avec les outils multireflex.

Cependant, nous invitons nos élèves à prolonger leur apprentissage en étudiant d’autres approches et à aussi s’intéresser à la médecine chinoise et occidentale.
Le Dien Chan est un encouragement à combiner les méthodes de soin naturel dans le but de toujours pouvoir s’adapter à la situation particulière de sa patientèle.

Les cours de l’EiMDC se centrent sur la Multiréflexologie - Dien Chan authentique et nous n’avons aucune autorité pour enseigner la diététique et les arts martiaux ou la médecine chinoise ou occidentale. Sans ésotérisme, mais en s’appuyant sur la philosophie, le Dien Chan original est une technique rationnelle, rapide et surprenante pour traiter de nombreux troubles communs.

La pratique du Dien Chan ne fait pas mal, n’abime pas la peau et n’incite pas à la consommation de produits.

Les élèves qui ont pris un cours avec un formateur agréé (les curriculums sont sur www.DienChan.pro) pourront poursuivre leur apprentissage avec un autre membre de l’équipe. Cependant, nous ne pouvons accepter directement dans les modules supérieurs, les personnes externes à l’EiMDC.

Un certificat d’assistance de l’École Internationale de Multiréflexologie - Dien Chan est délivré à la fin de chaque module. Ce certificat est l’assurance que l’élève a suivi une formation complète et professionnelle.
C’est une garantie internationalement reconnue pour sa consultation.

Le programme détaillé par module

En vidéo ici et aussi rédigé, en dessous.

Les différents modules de formation en Dien Chan se déroulent de manière logique et fluide avec les objectifs suivants:

Afin de pouvoir pratiquer correctement le Dien Chan, il est primordial d’apprendre à projeter sur n’importe quel visage les schémas de réflexion basiques (DienChan❜reflex).
Il est fondamental de comprendre comment les principes du Dien Chan se combinent entre eux de façon exponentielle afin de ne jamais se bloquer face à une situation compliquée (DienChan❜reflex).

Nous obtenons alors de très bons résultats en ce qui concerne le soulagement des douleurs structurelles en employant des techniques de stimulation simples à l’aide des outils multireflex. Tous les instruments utilisés suivent les concepts du yin et du yang en se basant sur les observations cliniques de leurs effets.

Une fois les premiers schémas de réflexion bien assimilés, on travaille la carte des points·bqc (DienChan❜pro) et les différentes techniques de stimulation et leur gestuelle.
Comme pour les schémas étudiés au préalable (DienChan❜reflex), chaque ligne de la carte s’appuie sur des reliefs communs à tous les visages. Nous veillons à ce que l’élève sache repérer correctement les points·bqc.

C’est grâce à l’intégration des schémas de réflexion que la carte perd sa complexité. Bien que la numération des points·bqc finisse au 633·, il n’existe pas plus de 257 points·bqc!
Alors, attention à celles et ceux qui disent qu’il y en a plus de 500!
Nous expliquons comment le Pr Bùi Quôc Châu a optimisé sa carte durant le module de DienChan❜pro.

Nous étudions aussi les concepts de yin et de yang (DienChan❜pro) d’un point de vue thérapeutique et toujours de façon pratique. Ils vont nous permettre de déterminer la nature du trouble dans l’intention d’harmoniser l’étape corporelle et faciale du plan de soin complet.
Avec le module de DienChan❜pro, nous sommes alors capables de combiner les formules de points fixes avec les stimulations (yins ou yangs) sur les zones réflexes.
La pratique dirigée illustre parfaitement l’agilité à laquelle le thérapeute doit prétendre afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Notre capacité de projection des premiers schémas entre eux nous permettra de créer des «ponts multiréflexologiques» (DienChan❜clinic) et de vérifier que «un est tout et tout est un».
Nous pourrions citer le Yi King et utiliser des métaphores holographiques ou des algorithmes fractals pour illustrer les concepts… Mais plus simplement, la pratique et le dialogue constant avec le patient seront nos meilleures sources d’inspiration.

Le Pr Bùi Quôc Châu a découvert beaucoup de schémas de réflexion sur le visage qui nous aident à construire ces «ponts».
Maintenant que nous sommes capables d’appliquer correctement les formules de points·bqc (DienChan❜pro) et de projeter les schémas de réflexion sur n’importe quel visage (DienChan❜reflex), nous devons commencer à structurer nos propres traitements personnalisés (DienChan❜clinic).
C’est alors que toutes nos connaissances antérieures redeviendront fort utiles pour nourrir nos soins de façon multiréflexologique.

Le DienChan❜master ne peut être suivi qu’au moins 12 mois après le DienChan❜clinic.
Ce dernier module est extrêmement bénéfique si vous avez pratiqué. Nous allons aborder des cas plus complexes et comprendre ce qui a fonctionné, ou pas.
Nous adaptons ainsi la pédagogie du cours aux expériences acquises et réviserons évidemment de nombreux principes que parfois nous avons tendance à oublier.

Il s’agit d’introduire de nouvelles manières d’envisager les troubles afin d’enrichir vos prises en charge.
De multiples concepts subtils ne trouvent pas leur place dans les modules antérieurs, car ils nécessitent la compétence de l’élève pour être correctement intégrés.

Nous pouvons dès l’or apprendre à confectionner des formules très spécifiques en combinant des principes de médecine occidentale et orientale. Ces «Chan❜formulæ» vont nous servir de base à compléter par des points·bqc et des stimulations sur les zones réflexes pour ainsi parfaire nos soins sur mesure.

Consultez l'agenda en cliquant ce bouton

#Agenda

Précisions


Si vous souhaitez devenir organisateur de cours pour l'EiMDC, contactez-nous.